Dans le but de fournir à des utilisateurs scientifiques des accès simplifiés à des bases de données d’archives d’observation de la Terre ainsi que des capacités de traitement dans une infrastructure Cloud, l'ESA a lancée à destination des scientifiques européens l'Open Science Earth Observation (OSEO) call permanent. Ainsi, l'ESA vise à stimuler les nouvelles avancées scientifiques en exploitant les données d'observation de la Terre, promouvoir le développement d’applications innovantes grâce à la disponibilité de données optiques d'observation de la Terre à haute résolution spatio-temporelle avec une large couverture, encourager la synergie d’utilisation des données d'observation de la Terre rendue possible grâce aux différentes missions ou encore encourager l’utilisation du Cloud pour le stockage et le traitement des données.

Toutes les applications relatives à l'observation de la Terre sont concernées avec un intérêt tout particulier pour les challenges identifiés dans le Living Planet Programme. Une réponse à l'OSEO call devra au moins adresser un des objectifs technologiques suivants :

  • Traitement de larges couvertures spatiales, de longues séries temporelles, où réalisation de tâches intensives en calcul informatique ;
  • Traitement de données d'observation de la Terre sur un environnement mobile (tablette ou smartphone) ;
  • Nouvelles applications utilisant les toolboxes libres d’accès de l’ESA ;
  • Applications utilisant les capacités du Cloud.

Deux variantes sont disponibles. Une réponse à Innovative Platform Testbed Cloud Poland donne accès à :

  • Des données Sentinel-2 L1C depuis septembre 2015 ;
  • Des données Landsat 4-8 sur l’Europe et l’Afrique du Nord depuis 1982 ;
  • Des données ENVISAT MERIS L1B pleine résolution, de juillet 2002 à avril 2012 ;
  • L'utilisation de machines virtuelles de l’ESA pour les traitements avec la possibilité d'uploader ses propres données.
Une réponse à Geospatial Consortium EO Interface Integration donne accès à :
  • Des données Sentinel-2 L1C depuis septembre 2015 ;
  • Des produits dérivés Sentinel-2 (NDVI…) depuis septembre 2015 ;
  • Des données Sentinel-3 OLCI L1C depuis octobre 2016 ;
  • Des produits dérivés Sentinel-3 (OTCI…) depuis octobre 2016 ;
  • Des données Landsat 5-8 sur l’Europe et l’Afrique du Nord depuis 1984 ;
  • Des données ENVISAT MERIS L1B pleine résolution, de juillet 2002 à avril 2012.

Pour plus d'informations sur l'OSEO call, ou pour soumettre une réponse, veuillez cliquer ici.